Pourquoi vos visiteurs perdent leur temps sur votre site web ?

(Et pourquoi Google vous déclasse)

Qu'est-ce qui a changé en 2021 ?

Depuis quelques mois, les moteurs de recherche (comme Google) prennent en compte quelques critères de vitesse/rapidité d’affichage : on les appelle les « web vitals ». Si votre site est trop lent, il pourrait subir une forme de déclassement.

Google le fait pour rendre service à ses propres visiteurs.

Les internautes s’habituent de plus en plus à un internet rapide. C’est pourquoi ils n’attendent plus lorsqu’ils n’arrivent pas à accéder immédiatement à votre site.

Ils s’en vont chez la concurrence.

Mais peut-être aviez-vous investi une somme importante dans la conception graphique de votre site ? C’est dommage.

Est-ce réellement possible, pour vous, d'obtenir un site rapide ?

Vous connaissez très certainement des sites internet très connus, qui sont relativement rapides.

Mais il y a deux choses à comprendre…

  • Vous n’utilisez peut-être pas le même moteur/logiciel (WordPress) pour faire fonctionner votre site.
  • Ils ont peut-être une équipe d’ingénieurs à plein temps pour s’occuper de leur site.

Sachez que je me place ici dans le cadre d’optimisation de sites réalisés avec WordPress.

En effet, WordPress a été conçu pour éviter d’avoir toute une équipe à disposition mais il faut passer plus de temps qu’on ne le pense si on souhaite obtenir un site optimisé et sécurisé.

Et il y a un troisième point à garder à l’esprit :

  • Tout le monde n’est pas connecté à la fibre optique, certains de vos visiteurs sont peut-être à la campagne sur une ligne ADSL très lente et il n’est pas possible d’agir sur cette partie.

Enfin, le dernier point qui peut être très impactant (mais pas forcément) :

  • Ce sont le thème visuel et les extensions de fonctionnalités que vous utilisés pour votre site. En outre, ce sont très certainement, et de loin, les points les plus difficiles à corriger. Dans ce cas, il sera peut-être nécessaire de tout revoir et tout tester sur un site secondaire.

Comment accélérer votre site ?

Vous avez peut-être déjà cherché des solutions mais il est difficile de savoir tout ce qu’il est possible de corriger et dans quel ordre. Et puis, il se peut que votre site soit toujours trop lent.

En réalité, pour réussir à régler le problème, il faut agir à plusieurs niveaux techniques (comme si un niveau ne suffisait pas !)

Par ailleurs, vous avez bien trouvé quelques trucs mais il faut réussir à tous les trouver, à savoir s’il en manque, puis à les appliquer correctement pour espérer obtenir le Saint-Graal de la note A et des bonnes notes « web vitals » sur le site de mesure de performance GTMETRIX (c’est un service en ligne pour mesurer les performances de votre site).

Mais pour accélérer votre WordPress, il faut optimiser chaque étape permettant à un visiteur d’accéder à votre site, puis de le charger dans son navigateur.

Donc on y va, je vais vous expliquer le plus simplement possible toutes les étapes à suivre (Attention, il ne s’agit pas pour le moment d’un tutoriel, c’est pour vous donner un aperçu ! Le tutoriel est à disposition par ailleurs pour vous aider à démarrer si vous le souhaitez).

(Important, ces étapes sont numérotées mais ne définissent pas automatiquement l’ordre dans lequel il faut s’en occuper !)

Point n°1 : Accélérer la recherche d'adresse de votre site

Pour que l’internaute puisse accéder à votre site, son navigateur a besoin de connaître l’adresse IP du site :

Une adresse IP est comme une adresse postale mais pour les ordinateurs, représentée avec des lettres et des chiffres plus ou moins bizarres.

Exemple : 172.67.133.133 ou 2606:4700:3036::ac43:8585

Pour trouver cette adresse, votre navigateur (Firefox, Chrome, Edge) a besoin de consulter un annuaire.

Certains de ces annuaires sont plus rapides à consulter que d’autres.

Bien que la différence n’est pas non plus énorme, il en suffit de peu pour que le subconscient de votre visiteur en soit affecté : je ne parle pas d’un truc ésotérique pour contrôler les esprits, hein.

Mais vous savez qu’inconsciemment, on peut le ressentir.

Vous devez donc utiliser un des ces services d’annuaire rapide.

Point n°2 : Réduire le temps de connexion à votre site

J’ai une mauvaise nouvelle.

Cette partie n’est pas accessible à tous les hébergements et donc pas à tout le monde.

Le service qui héberge votre site, met en place des files d’attente pour les visiteurs.

Lorsque le navigateur de votre visiteur contacte le site d’hébergement, il est placé en file d’attente puis il est redirigé ensuite vers la zone de traitement (pool) réservée au site internet.

Ce pool peut exécuter plus ou moins de tâches en parallèle selon votre hébergeur.

Donc plus le service est puissant et bien construit et plus il pourra s’occuper de visiteurs en parallèle et sera réactif.

Très souvent, les hébergeurs mettent en place des systèmes « grands publics » incapables de gérer ce problème.

Plus vous avez de visites et plus vous avez intérêt à choisir un hébergement spécialement conçu pour WordPress. 

Point n°3 : Augmenter la vitesse de traitement de votre site

Comme pour la section précédente, le choix de votre hébergement va influencer la vitesse de traitement/calcul de la page internet.

Si le processeur fonctionne plus vite, il délivrera plus rapidement la page et il pourra aussi s’occuper plus rapidement du client suivant !

Puis il existe une autre astuce :

C’est d’occuper le moins possible votre hébergement avec des tâches qui n’ont pas vraiment besoin de calcul et de déléguer ces tâches à un autre service spécialisé et complémentaire et TRÈS efficace. Votre note de performance va augmenter.

Il suffit d’utiliser un service de livraison rapide des fichiers médias ou statiques, on appelle ce service un CDN (Réseau de livraison de contenus).

Mais savez-vous qu’il est possible de décupler son efficacité ?

Point n°4 : Réduire le poids du site internet

Il est possible d’alléger le site en transmettant moins d’informations inutiles au visiteur et ainsi décupler facilement certaines des autres techniques d’accélération.

Il faut réduire la taille des images à la taille nécessaire qui sera visible sur le site.

Il faut compresser les images avec des algorithmes puissants ou utiliser de nouveaux formats efficaces.

Il faut compresser les feuilles de style qui servent à rendre joli le site et réduire les calculs qui ne servent à rien.

Mais parfois, il y a des exceptions :

L’utilisation de certaines fontes de caractères abaissent la note de performance mais en réalité, des techniques spéciales les rendent plus rapides et ce n’est malheureusement pas mesuré/visible dans le calcul de performance des sites spécialisés.

Il existe aussi des méthodes un peu intermédiaires pour accélérer certains détails.

GTMETRIX conseille de ne pas se focaliser sur la tentation d’obtenir un score parfait de A avec 100% de performance ou de structure car chaque site est différent et il n’est pas toujours possible d’y arriver sans simplifier le site internet (comme ce site internet très simple).

Donc, vous vous en doutez : certaines de ces techniques sont réalisables par vous, d’autres nécessiteront l’intervention d’un spécialiste.

Point n°5 : Choisir délicatement les composants à utiliser pour développer votre site internet

C’est là que vous commencez à désespérer.

Parce que vous avez passé du temps à développer le site ou bien vous avez déjà investi une somme d’argent sur son développement.

Et le designer du site n’est pas formé pour savoir faire attention à la vitesse du site.

C’est un nouveau métier ou compétence.

Certaines de ces techniques sont réalisables sans distinctions de la façon dont le site a été développé mais il faudra certainement demander l’aide d’un expert pour optimiser le site ou bien commencer à l’accélérer de votre côté à l’aide d’un tutoriel de démarrage.

Je vous propose donc de commencer l’aventure, avec l’aide :

  • soit d’un tutoriel gratuit
  • soit de mon aide (seul ou accompagné)

Accélérer mon site dès maintenant !

Vous pouvez commencer à suivre le tutoriel GRATUIT ou vous renseigner sur les tarifs de ma prestation :