Christophe @ Libre Master
Expert sysadmin Linux depuis 1997
Tarif : de 560 €/j à 100 €/h

Il est temps de passer à la vitesse supérieure !

Comment configurer le CDN de gcorelabs pour éviter de voir ça ?

Testez la vitesse de votre site WordPress ici :

Un CDN est un service tier qui sert à livrer rapidement le contenu de votre site Internet qui ne nécessite pas d’être recalculé en permanence.

Par exemple, des images, des feuilles de style ou autre contenu statique.

Au lieu que le visiteur de votre site internet attende que tous les éléments de la page lui soient renvoyé depuis votre hébergement, certaines parties proviendront en réalité d’un hébergement distinct et proche géographiquement du visiteur.

Le chargement de la page web est alors plus rapide.

Il n’est pas facile de trouver un service CDN accessible financièrement et qui n’impose pas de lui confier obligatoirement vos zones DNS (pour le nom de domaine).

G-CORE LABS propose depuis peu un service DNS avec un quota d’utilisation mensuel gratuit sans limitation du nombre de POP (points d’entrées au réseau CDN).

Le problème de départ est un manque de performance à cause de l'absence de CDN :

Vous avez testé les performances de votre site internet et il y a un problème de CDN :

Nous allons donc créer un CDN chez gcorelabs.

Création d'une nouvelle ressource CDN

Je vous laisse créer un compte GCORELABS et ensuite vous rendre dans son dashboard, section CDN :

On remarque que gcorelabs propose (incite) à prendre le service proxy qui correspond au premier choix. Ce choix fait transiter tout le trafic du site internet par gcorelabs comme le fait cloudflare. Ce choix demande aussi de prendre le contrôle sur le DNS.

Nous, on va prendre le deuxième choix car ici on ne veut que le service CDN :

On entre des informations de description et le site internet qui aura le contenu original à dupliquer dans le CDN.

On fait la demande d’un certificat SSL de type Let’s Encrypt.

On stoppe à cet écran pour l’instant car il faut aller configurer notre nom de domaine chez l’hébergeur qui héberge notre zone DNS :

Ma zone DNS est pour le moment chez Cloudflare donc je me rends chez cloudflare pour ajouter une entrée de type CNAME et un nom « cdn » et comme la valeur celle indiquée par gcorelabs ci-dessus.

Attention à bien désactiver le proxy pour le cas de cloudflare !

Cette question ne sert à rien, on continue :

On peut activer la compression gzip dès maintenant mais pas pour le moment la redirection HTTP vers HTTPS car le certificat SSL n’est pas prêt :

On est redirigé par la page de configuration avancée du CDN.

On doit attendre que le certificat SSL soit prêt (il faut recharger la page toutes les 15 minutes pour voir).

Une fois le SSL prêt, on peut activer l’option de gérer à la fois HTTP et HTTPS :

Et là on active la redirection de HTTP vers HTTPS :

Et surtout, on n’oublie pas d’activer le support des CORS, c’est un mécanisme de sécurité pour empêcher/autoriser le navigateur web de charger des ressources depuis le site d’origine.

On pense à sauvegarder :

Ensuite, du côté WordPress, extension WP-Rocket

Maintenant, on va configurer l’extension WP-Rocket de WordPress pour utiliser ce CDN.

En fait NON !!!!!

On attend un peu (quelques heures) car l’entrée DNS n’est peut-être pas disponible partout.

Voilà, c’est prêt. Le CDN est actif. On efface éventuellement le cache WP-Rocket.

Testez la vitesse de votre site WordPress ici :