libremaster-v4-photo-h38px
Christophe TREMBLAY-GUILLOUX
Expert sysadmin Linux depuis 1997

Davantage de futurs clients, plus longtemps.

Performance de vitesse et optimisation de site WordPress : le guide complet

Commencer optimiser WordPress et caresser Google dans le sens du poil ?

Pourquoi faut-il optimiser WordPress ?

Je ne parle pas ici de l’intérêt commercial ou marketing mais des raisons techniques.

Dans cet autre article, j’ai montré comment obtenir un bon score de performance à coup sûr car la page créée dans l’exemple est très légère à charger.

WordPress est très simple d’utilisation pour bon nombre de personnes, mais la contrepartie de cet avantage fait que :

  • le calcul d’une page prend du temps
  • le résultat final (le HTML rendu) est très complexe à analyser pour un navigateur Web.

Et de plus, l’hébergement du site est la plupart du temps mutualisé et cadré pour simplifier son utilisation et son coût. Là aussi, la contrepartie fait que l’hébergement est souvent lent.

1/ L'état de la situation et l'analyse

Pour savoir quoi optimiser et comment, il faut connaître l’état et de votre situation actuelle et mesurer les performances.

Il existe pleins d’outils mais certains demandent un abonnement très onéreux pour un seul site à analyser.

Moi j’utilise GTMETRIX, vous rentrez l’URL de votre site et vous un aperçu des performances.

Il faut regarder la note des « web vitals », il faut que ce soit vert.

Ensuite, je regarde l’onglet « Waterfall » qui affiche le déroulement du chargement de la page. On peut voir alors ce qui prend trop de temps.

2/ L'hébergement

Dans l’idéal, il faudrait savoir si vous acceptez de mettre votre WordPress sur un serveur dédié/virtuel ou le laisser sur un serveur mutualisé.

Un serveur dédié est très rapide mais implique de connaître l’administration système ou d’avoir un ingénieur sous la main.

Certains optimisations ne sont possibles qu’avec un serveur dédié.

La puissance du serveur d’hébergement va surtout affecter la première ligne de mesure de l’analyse « Waterfall ».

Si vous choissez un serveur dédié/virtuel, vous allez gagner en vitesse.

Vous allez pouvoir allouer plus de mémoire à WordPress et à votre base de données.

Et beaucoup de puissance CPU.

Ne prenez pas un mutualisé OVH, c’est trop lent.

3/ L'extension de cache

Une extension de cache pré-calcule la page HTML pour éviter qu’elle soit calculée à chaque chargement.

Il existe beaucoup d’extensions mais celle que je recommande est WP-Rocket.

Cependant, l’installer ne suffit pas, il faut activer certains paramètres dont certains dépendent d’une analyse approfondie.

J’explique ici ce que vous pouvez activer.

4/ L'optimisation des images

Les formats des images standards ne sont pas adaptés pour réduire la bande passante utilisée et ont une taille trop importante.

Avec l’extension Imagify que j’utilise, il calcule des fichiers optimisés qui remplacent le fichier d’origine.

Le temps de chargement de votre site va s’accélérer.

5/ L'utilisation d'un service « CDN »

Ici, ça dépend.

Si vous utilisez le service Clouflare comme servir de proxy pour votre site Internet, il va proposer un service CDN gratuit. Cloudflare est assez rapide, leur idée est de vous piéger dans leur service, ensuite vous dépendez d’eux pour aller plus loin donc à vous de voir. Pour démarrer gratuitement, c’est le meilleur plan. Vous pouvez toujours rechanger d’avis plus tard.

Sinon, le service RocketCDN proposé par WP-Rocket est bien mais n’est peut-être pas aussi bon que d’autres CDN. C’est le CDN stackpath qui est revendu au travers de RocketCDN.

Et le top du top est le CDN de gcorelabs qui a une offre gratuite pour un site personnel, mais sinon, le prix passe directement à 35€HT/mois pour plus de traffic.

6/ Le choix du thème (la partie la plus compliquée)

Les thèmes ne sont pas très bons.

Les designer n’ont que faire d’un thème rapide et il est probable que vous avez un thème mal fait et impossible à optimiser.

Mais si par chance, votre webmaster a fait le bon choix, s’il n’ a pas mis trop d’extensions inutiles, si vous n’avez rien demandé de trop compliqué, alors ça devrait bien se passer, pas trop de surprise.

Mon site est fait avec un constructeur de site Elementor. Certaines parties sont en CSS.

Généralement, ce qui alourdit le site sont les fontes de Google, une vraie plaie. Et il est absoluement impossible d’optimiser cette partie. Je pense que ce problème sera résolu dans un avenir proche et que Google proposera un mécanisme optimisé (il l’est déjà mais pas trop limité encore).